top of page

MON ENFANT EST EN COLERE


Votre enfant est en colère ? C'est super !

Cela signifie qu'il se sent frustré, incompris ou qu'il ressent de l'injustice et qu'il ose l'exprimer !


La colère est une des émotions primaires. Elle n'est pas négative. Au contraire, elle porte un message qu'il faut savoir écouter.


On se sent souvent démuni face aux colères de nos enfants car elles sont explosives, incontrôlables et qu'elles peuvent arriver n'importe où et à n'importe quel moment !


La sophrologie peut :

- VOUS aider à mieux vivre la colère de vos enfants,

- aider VOS ENFANTS à "gérer" leur colère.


Gérer sa colère ne veut pas dire ne pas l'exprimer ! Au contraire, gérer sa colère signifie l'exprimer mais sans violence, sans cris... Cela n'est pas évident car on associe souvent la colère à la violence (physique ou verbale). Alors que la violence survient lorsque la colère est réprimée ou pas entendue.


Voici quelques conseils pour vous aider face aux colères de vos enfants :


1. Comprendre le message de la colère :


La colère est une émotion c'est à dire une réaction face à un évènement.

Comme chaque émotion, la colère est utile car elle porte un message. La colère permet de mobiliser son énergie et de se mettre en action pour résoudre ses difficultés ou satisfaire ses besoins.


Le message de la colère est le suivant :

Je suis en colère car je suis frustré(e) : je n'arrive pas à faire quelque chose ou on m'empêche de faire ce que je veux.

Je suis en colère car je ressens de l'injustice ou parce que j'ai besoin de faire respecter mes limites.

Un état de fatigue ou de stress peut également entrainer une colère violence pour se décharger des tensions physiques et mentales.


Lorsque votre enfant se met en colère, prenez quelques instants pour vous demander "pourquoi est ce qu'il est colère ?", "qu'est ce qui a déclenché cette colère ?". Vous pouvez tenir un journal pour vous aider à identifier le(s) déclencheur(s).


2. Comprendre les besoins de votre enfant derrière la colère :


Derrière chaque émotion il y a un besoin non satisfait.

Votre enfant est en colère, il a besoin : d'être écouté, d'être reconnu, d'être compris, d'être respecté et se poser ses limites.


Si votre enfant se sent compris, entendu il s'apaisera plus facilement. Dans le cas contraire, la colère aura tendance à se transformer en violence physique ou verbale.


Lorsque votre enfant se met en colère, accompagnez le. Dites lui : "j'entends que tu es en colère", "je vois que tu es en colère"... S'il se sent compris il s'apaisera plus rapidement.


3. Aider l'enfant à identifier les sensations physiques de la colère :


Il va être important pour votre enfant de comprendre ce qu'il ressent dans son corps lorsqu'il est en colère : sensation de chaud, cœur qui s'accélère, respiration rapide, tensions dans le corps, mâchoires et dents serrées, poings qui se ferment...


En identifiant ses sensations corporelles, votre enfant pourra comprendre plus rapidement qu'elle émotion il ressent. Il sera alors plus facile d'évacuer les sensations désagréables et de s'apaiser avant de se laisser submerger par son émotion.


4. On évacue les tensions et on parle des émotions avant qu'il ne soit trop tard :


Les "crises de colère" sont normales chez les enfants : les émotions sont trop intenses ou ils n'arrivent pas à exprimer autrement ce qu'ils ressentent.


Avant 6-7 ans, l'enfant n'est pas capable de "gérer" ses émotions mais vous pouvez l'aider en lui parlant, dès le plus jeune âge, de ses émotions et en lui proposant des exercices pour libérer les tensions et pour s'apaiser :


- parlez des émotions au quotidien : vous pouvez utiliser des jeux, des livres et des comptines pour parler des émotions à la maison.


N'hésitez pas à lui parler de vos propres émotions pour qu'il comprenne qu'elles sont normales.

Vous aussi il vous arrive d'être en colère ? Dites-le à votre enfant ! Dites lui pourquoi et comment vous faites pour vous apaiser, il aimera prendre exemple sur vous !


- apprenez lui à respirer pour s'apaiser (à faire régulièrement même lorsqu'il est calme ou aux premiers signes de colère),


- faites de la sophrologie et de relaxation avec votre enfant pour l'aider à :

- retrouver le calme et s'apaiser

- gérer sa colère et sa frustration,

- prendre confiance en lui,

- chasser ses émotions désagréables,

- évacuer les tensions du corps...


Il est plus facile d'agir aux premiers signes de colère car après il est généralement trop tard et il devient alors difficile de se calmer.


Bon à savoir : si votre enfant se met en colère, gardez votre calme !


Si vous avez du mal à faire face aux émotions de vos enfants, si vous vous sentez perdu et ne savez pas comment parler des émotions à la maison, n'hésitez pas à prendre rendez-vous, je me ferai un plaisir de vous accompagner.


Je suis sophrologue spécialisée dans la gestion du stress et des émotions. Je suis membre de la bulle des émotions et je transmets aux parents et aux enfants des outils simples et ludiques pour mieux vivre les émotions au quotidien !


A très bientôt !

Chloé






Posts récents

Voir tout
bottom of page